« La question n’est pas de savoir « si la vie a un sens », mais comment puis-je donner un sens à ma propre vie »

Dalaï-Lama

Direction le Laos désormais, avec un trajet de 2 jours sur le Mékong, grand fleuve d’Asie et source de beaucoup de légendes.

Mardi 23 janvier :

De Chiang Rai, je prends un petit bus (tout pourri) pendant 2 heures pour rejoindre Chiang Khong, toujours du côté thaïlandais. C’est plutôt calme pour une ville frontalière où normalement c’est toujours agité et bordélique avec les échanges commerciaux. J’y ai trouvé l’auberge la moins chère de mon séjour en Thaïlande, à 2 euros la nuit. A part ça, rien à signaler ici. C’est une ville de passage où les voyageurs n’y restent pas.

Le seul truc à faire est se promener le long du Mékong en fin d’après-midi. De l’autre côté du fleuve : le Laos !

Thaïlande Chiang Khong Mékong
Mercredi 24 janvier :

Pas de grasse matinée ! A 8h, je prends un tuk-tuk partagé pour me rendre à la frontière. Le passage de l’immigration thaïlandaise se fait rapidement. Un tampon de sortie, et hop, bye bye !

Mon avis sur la Thaïlande

Avertissement : ceux qui rêvent de voyager en Thaïlande ou qui s’y rendent prochainement, la lecture de ces prochaines lignes est fortement déconseillée !

C’est triste à dire, mais j’étais content de quitter la Thaïlande. C’est la première fois que je n’ai pas l’envie de revenir dans un pays déjà visité. Je n’ai pas été réellement déçu, puisque je n’attendais pas grand chose de ce pays. Après le Népal et la Birmanie, la barre était haute. Trop haute pour la Thaïlande ! Pour une fois, je ne ferai pas l’article « Suite et fin » que j’essaye de faire à chaque fois. Je n’ai pas grand chose à dire à part des reproches et des déceptions, donc autant s’abstenir (sauf pour la nourriture, où là il faut l’avouer, les thaïs sont des pros !).

Je suis désolé Madame Thaïlande, mais il n’y aura pas d’amour fou entre nous…

Sabaidee Laos !

Me voilà donc hors du territoire thaïlandais. Le Laos est de l’autre côté du Mékong, et depuis quelques années, le « Pont de l’Amitié » permet d’y aller facilement. Un bus fait la liaison entre les 2 postes d’immigration. J’y rencontre Vincent, un français en vacances avec qui je vais passer les prochains jours.

La douane laotienne se passe rapidement aussi. Il suffit juste de payer 30 dollars pour avoir le visa sur le passeport, et voilà.

Nouveau tuk-tuk ensuite pour rejoindre Huay Xai, ma première « ville » du Laos. Hormis la capitale, il n’y a pas vraiment de ville au Laos, mais plutôt de gros villages. On se fait déposer à l’embarcadère sur le Mékong.

L’idée est de prendre un bateau durant 2 jours pour aller à Luang Prabang.

Slow travel

On arrive dans les premiers et on a l’avantage de choisir nos places (toujours se mettre à l’avant, loin des moteurs qui font un bruit infernal !). Ces slow-boat sont de grandes barges, circulant tous les jours sur le mythique fleuve. Elles servent principalement aux transports de personnes, et un peu de marchandises. Mais beaucoup moins à l’arrache que le bateau de marchandises que j’avais pris sur l’Amazonie !

Les sièges sont des sièges de voitures, donc plutôt confortables. Il y a aussi des toilettes, et un petit stand où on peut acheter des biscuits et des bières. Il n’y a pas beaucoup de laotiens, principalement des voyageurs. Ce n’est pas super authentique comme expérience mais l’ambiance est bonne et on rencontre beaucoup de routards !

Laos Thaïlande Mékong bateau

On se joint à un couple de canadiens. Au programme de la journée :

  • Se reposer avec de petites siestes
  • Manger des biscuits
  • Jouer aux cartes
  • Bavarder de tout et de rien
  • Boire des bières bien fraîches (la fameuse Beer Lao !)
Laos Mékong bateau beerlao

Au fil de l’eau

Mais surtout, on admire le paysage magnifique qui nous est offert. Les collines sont bien vertes, des buffles d’eau se baladent sur les bords du fleuve…

Laos Thaïlande Mékong bateau
Laos Thaïlande Mékong bateau buffles

On s’arrête quelques fois dans de minuscules villages perdus au milieu de nulle part. Un laotien descendait ou montait, et un peu de marchandises étaient distribuées.

On arrive à Pakbeng à 17h. Tout le monde descend car on passe la nuit ici avant de poursuivre le lendemain. On monte un peu le long de la rue principale pour apercevoir le coucher de soleil.

Laos Thaïlande Mékong Pakbeng
Jeudi 25 janvier :

On retourne à l’embarcadère à 8h, où un autre bateau que la veille, un peu plus grand, nous attend. Nous retrouvons le couple de la veille, et on fait la rencontre de 2 autres françaises en voyage, Gaëlle et Alice.

On quitte Pakbeng avec du retard, et vous savez quoi ? Ça m’a fait super plaisir ! Tout était trop organisé en Thaïlande. Moi ce que j’aime, c’est quand il n’y a pas trop d’horaires et qu’on partira quand le capitaine en aura envie, c’est tout !

On retrouve vite nos habitudes de la veille, entre parties de cartes, grignotages et bavardages.

On croise quelques fois un bateau de marchandises. C’est assez fun puisqu’à chaque fois, ils ont construit une véritable maison en bois posée à l’arrière pour y vivre.

Laos Thaïlande Mékong bateau

Les paysages traversés sont de nouveau splendides, surtout avec les monts karstiques.

Laos Thaïlande Mékong bateau
Laos Thaïlande Mékong bateau
Laos Thaïlande Mékong bateau

On arrive à Luang Prabang vers 16h, après un dernier tuk-tuk pour rejoindre le centre-ville (et oui, ils ne sont pas fous, c’est un petit business tout ça !).

On se retrouve tous ensemble le soir pour manger et aller boire un verre dans un bar.

Ce trajet a vraiment été une belle expérience, et rien que pour ça, je ne regrette pas d’être allé en Thaïlande.

Je suis désormais au Laos, après 4 mois tout rond de voyage !


3 commentaires

L - Y a qu'à rêver · 16 décembre 2018 à 13 h 10 min

[…] ce beau trajet en bateau sur le Mékong, on a pu découvrir Luang Prabang et visiter les environs. Située dans le nord du Laos, elle est […]

Laos : le beau pays au rythme de vie tranquille - Y a qu'à rêver · 16 décembre 2018 à 16 h 52 min

[…] effet, cela signifiait que je quittais la Thaïlande, pays que je n’ai pas vraiment aimé. Le trajet en slowboat entre les 2 pays a été une première bonne expérience, partagée avec d’autres […]

Chiang Rai et le Triangle d'Or - 21/01 au 23/01/2018 - Y a qu'à rêver · 16 décembre 2018 à 20 h 42 min

[…] lendemain midi, je pars en bus en direction de la frontière Thaïlande/Laos, dans la ville de Chiang Khong, dernière étape en […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :