« La liberté commence où l’ignorance finit. »  

Victor Hugo

Cali, ville mondialement connue pour être la capitale de la salsa, et également pour la violence qui y régnait il y a peu encore (la guérilla pas loin, et surtout le célèbre Cartel de de Cali).

J’y ai découvert une ville charmante, représentant parfaitement le métissage et la culture colombienne.

On s’est trouvé un petit hôtel dans le centre historique de la ville, le barrio San Antonio, avec des gérants adorables et connaissant leur ville sur le bout des doigts.

Le quartier San Antonio a conservé ses maisons coloniales, avec souvent de grands patios intérieurs. C’est un endroit vraiment agréable, avec très peu de circulation.

Colombie Cali
Colombie Cali San Antonio

Le centre-ville même n’a pas beaucoup d’intérêt en soi. Juste quelques églises (mais les églises, comme peuvent en témoigner Jade et Léa, ce n’est pas mon truc !). Ce qui m’a agréablement surpris, comme à Bogotá, c’est le nombre de librairies en ville. Soit de « vraies » librairies, soit des vendeurs ambulants de vieux livres poussiéreux. Ce qui me confirme que les colombiens sont un peuple instruit et curieux.

Colombie Cali

On est monté au Cerro de las Tres Cruces pour avoir une vue d’ensemble de la ville. On est parti tôt le matin, avant que la chaleur rende très difficile cet effort d’une heure.

Nous pensions être seul mais de nombreux habitants y montent aussi pour faire du sport avant d’aller au travail. Tout en haut, il y a même des appareils de muscu à disposition. Les gens les utilisent, avec de la salsa en fond sonore pour se motiver !

Malheureusement, la vue depuis le somment n’est pas exceptionnelle, le nuage de pollution anéantissant tout espoir de voir au loin.

Colombie Cali Cerro de las Tres Cruces
Colombie Cali Cerro de las Tres Cruces

Cali est une bonne ville pour faire la fête, dans les salsateca. Mais on n’a pas eu la motivation de sortir malheureusement. J’ai trop fait la fête à Rio… Ce n’est donc pas ici que je vais apprendre à danser la salsa.

Maintenant, besoin d’un peu de calme. Direction la zone du café de la Colombie, et le petit village de Salento !

Catégories : Colombie

3 commentaires

Découvrir la région du café à Salento et vallée de Cocora - Y a qu'à rêver · 18 décembre 2018 à 18 h 53 min

[…] une courte étape à Cali, me voilà à Salento, un petit village dans la région du café de la Colombie. L’endroit […]

Medellin, la ville moderne et festive de Colombie - Y a qu'à rêver · 18 décembre 2018 à 19 h 44 min

[…] s’est rattrapé de notre flemme de Cali, qui nous avait empêché de sortir. Mais hors de question de sortir dans les bars et boîtes […]

Colombie, l'unique risque, c'est que tu veuilles y rester - Y a qu'à rêver · 19 décembre 2018 à 16 h 07 min

[…] Colombiennes sont un avantage également… Les Colombiens aiment dire que les femmes de Cali sont les plus belles, ou de Medellín, ou de je ne sais où… C’est un peu traditionnel […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :