« Nous sommes tous les gouttes d’un même océan, les feuilles d’une même branche, les fleurs d’un même jardin »

Bahá’u’lláh

Dernier pays de ce voyage avant le retour en France… Me voici désormais en Jordanie, toujours au Moyen-Orient. En toute logique, j’ai atterris à Amman, la capitale de ce petit pays de 9,5 millions d’habitants.

Je suis arrivé le 22 au soir à l’aéroport international, après un vol depuis Téhéran avec escale aux Émirats Arabes Unis. J’ai eu le droit à quelques questions de la part des douaniers sur le pourquoi de mon séjour d’un mois en Iran… Ce visa dans mon passeport ne va pas m’aider à passer les frontières facilement je crois !

Premiers pas en Jordanie

Amman est la plus grande ville du pays avec 4 millions d’habitants. Sa croissance démographique est exponentielle avec l’arrivée permanente de réfugiés fuyant les pays voisins : Palestine, Syrie, Irak… En 2008, le pays n’atteignait même pas les 6 millions ; 10 ans plus tard, la population dépasse les 9 millions !

Lorsqu’on regarde une carte, il est vrai que la Jordanie n’a pas les voisins rêvés actuellement. La région autour est très instable et nécessite que la Jordanie s’adapte en permanence pour accueillir les réfugiés. Dire qu’en France, on se dit submergé par une « vague migratoire »…

Sur les 9,5 millions d’habitants que compte le pays :

  • 4,3 millions sont palestiniens. Ce peuple est dépossédé de ces terres et n’a pas d’autres choix, à cause des israéliens qui expulsent et tuent en toute impunité depuis des décennies ;
  • 1,5 millions de réfugiés syriens, suite à la guerre des pays occidentaux contre Assad ;
  • 0,6 millions d’Égyptiens.

Des immenses camps de réfugiés sont installés dans le pays pour faire face à ces arrivées massives. Alors ça me fait bien rire quand j’entends que la France, un pays si riche, n’est pas en mesure d’accueillir quelques centaines de milliers de réfugiés…

La Jordanie a toujours connu un mélange, avec une histoire extrêmement riche. Amman est d’ailleurs considérée comme l’une des plus vieilles villes au monde !

Jordanie Amman citadelle

Beaucoup d’archéologie en Jordanie !

Plusieurs grandes civilisations et empires l’ont envahi : les Assyriens, les Perses, les Égyptiens, les Grecs…

Elle fit partie du royaume nabatéen (bâtisseur de la mythique cité de Pétra, que je vais voir dans quelques jours !), avant de se faire envahir par l’Empire Romain.

Il reste quelques vestiges de ces époques, notamment l’amphithéâtre romain. Sa capacité de 6 000 places est impressionnante ; on se sent tout petit ! Les escaliers sont bien raides mais la vue depuis le haut du théâtre vaut la peine.

Jordanie Amman amphithéâtre
Jordanie Amman amphithéâtre

Ce beau monument se situe dans le vieux centre-ville, où se concentre la majorité des sites à voir et les hôtels. C’est un quartier bien vivant et plutôt sympa pour se balader.

Jordanie Amman

Dieu, la Patrie et le Roi

Malgré le côté très touristique, il y a encore beaucoup de petits magasins et des marchés haut en couleurs. On y croise de nombreux locaux, certains habillés à la mode et d’autres portant les habits musulmans traditionnels. Ça résume bien la Jordanie d’aujourd’hui : une nation très croyante, dirigée par un roi, mais qui s’est ouvert au monde. Cependant, la devise du pays rappelle aux gens les trois priorités : Dieu, la Patrie, et le Roi.

Jordanie Amman marché
Jordanie Amman street art

Amman a été construite sur plusieurs collines, comme Valparaiso au Chili. Ça monte et ça descend souvent ! Mais les petites ruelles en escalier ont du charme et permettent de se retrouver dans des endroits calmes. La chaleur ne me pose plus aucun problème après l’Iran ; j’ai même gardé l’habitude de porter un pantalon (short interdit en Iran, mais pas en Jordanie) !

Jordanie Amman

Hercule à Philadelphie

Un autre incontournable de la capitale est la Citadelle. Elle se situe sur la colline la plus haute de la ville, offrant ainsi une très belle vue sur les quartiers environnants et sur le théâtre romain.

Jordanie Amman citadelle

Cet endroit est utilisé depuis le néolithique (7 000 ans avant JC tout de même !) mais les vestiges visibles datent principalement de l’époque romaine, lorsque Amman était appelée Philadelphie. Le Temple d’Hercule est l’emblème de ce temps révolu.

Jordanie Amman citadelle

La Citadelle, appelée aussi Jabal Al-Qal’a, est même mentionnée dans la Bible. On trouve sur le site une église byzantine témoignant de la présence de la religion.

La dynastie arabe des Omeyyades a ensuite conquis le site. J’ai déjà évoqué cette dynastie dans mon article sur l’Achoura à Téhéran, puisque ce sont eux qui ont tué l’Imam Hussein et aggravé le conflit sunnites / chiites. Ils ont laissé plusieurs vestiges sur place également, dont le beau palais et des résidences.

Jordanie Amman citadelle

La Citadelle est assez grande et j’y suis bien resté deux heures à parcourir l’ensemble du site. Je voulais y rester pour assister au coucher de soleil, mais les gardiens m’en ont empêché puisque ça fermait… Dommage !

Jordanie Amman citadelle

Un p’tit tour et pis s’en va !

A part ça, pas grand chose à voir à Amman… Il y a quelques mosquées mais seulement une est ouverte aux non-musulmans, et je ne vous cache pas qu’elles ne rivalisent pas une seule seconde avec les magnifiques mosquées d’Iran !

Il y a un musée sur l’histoire mais je suis un peu déçu des musées à chaque fois ; je préfère désormais passer du temps à lire des articles sur internet pour l’apprendre.

Un autre musée où sont exposées les voitures de collection du Roi… Avec tout mon respect Monsieur le Roi, je m’en tamponne royalement les figues de tes bagnoles !

Bref, il n’y a pas beaucoup de choses à voir pour une capitale. Mais c’est une ville très agréable à vivre sans aucun doute avec de nombreux restaurants et cafés…

L’avantage de la Jordanie, c’est que le pays est très petit et il y a beaucoup de choses à voir aux alentours de la capitale. La suite dans les prochains articles !


4 commentaires

Entendre les échos dans la vallée de Dana, en Jordanie - Y a qu'à rêver · 11 décembre 2018 à 13 h 16 min

[…] y aller depuis Amman, il n’existe aucun transport public direct. Un voyageur à mon auberge m’avait parié […]

Aqaba et fin du voyage - Du 04/10 au 09/10/2018 - Y a qu'à rêver · 11 décembre 2018 à 15 h 05 min

[…] bien reposé et avoir beaucoup dormi pendant quelques jours, je prends la direction d’Amman en bus le dimanche 7 octobre. J’en ai ras le cul du bus, à tel point que même les 4h30 de […]

La fête religieuse de l'Achoura à Téhéran - Y a qu'à rêver · 27 décembre 2018 à 15 h 14 min

[…] en Iran touche à sa fin… C’est passé à une vitesse folle, comme toujours ! Direction la Jordanie demain […]

Jerash : une cité romaine magnifique près d'Amman - Y a qu'à rêver · 29 décembre 2018 à 17 h 51 min

[…] archéologique de Jerash constitue une visite à la journée facile et superbe depuis la capitale, Amman. Contrairement à la Mer Morte, pas besoin de voiture privée pour s’y rendre car des bus […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :