El Chaltén : capitale du trekking en Argentine et l’un des plus beaux coins de la Patagonie d’après beaucoup de monde. Passage obligé !

Le petit village est dans une jolie vallée, entouré de montagnes dont le célèbre Mont Fitz-Roy.

C’est une région au climat très rude et changeant. Ainsi, plusieurs voyageurs sont venus passer quelques jours sans pouvoir voir le Fitz-Roy, toujours caché dans les nuages. Mais ça n’a pas été notre cas (ah oui, je suis toujours avec mes 3 compagnons !). On peut se considérer comme chanceux !

Argentine El Chalten
Argentine El Chalten

En plus, on a trouvé un hôtel vraiment pas cher pour la Patagonie (en fait, à l’étage d’une pizzeria, pas très officiel je crois). Ça fait du bien au budget même si niveau confort j’ai l’impression de retourner au Pérou ou en Bolivie !

Peu importe, on n’est pas ici pour rester à l’hôtel !

La Laguna Torre

Dès la première après-midi, on part faire une bonne randonnée de 23 km pour profiter du soleil. Direction la Laguna Torre au pied du Cerro Torre (3 138 mètres), autre mont emblématique de la région. La marche est assez difficile avec beaucoup de dénivelé.

Une fois arrivé, c’est grandiose ! Une belle lagune, les montagnes, un glacier…

La Laguna de los Tres

Le lendemain, c’est reparti ! Sauf que la journée a été très nuageuse, et on n’a pas pu profiter pleinement des paysages. Cette fois, on va à la Laguna de los Tres, au pied du Fitz-Roy. 22 km de rando encore !

Argentine El Chalten Fitz-Roy

On passe par le camp de base du Fitz-Roy, d’où partent les cordées à l’assaut de ce géant. Cette montagne est considérée comme l’une des plus difficiles au monde à gravir. La paroi de granit à la verticale recouverte de glace est très technique. Bref, pas pour les débutants comme moi !

Argentine El Chalten Fitz-Roy Laguna de los Tres

On finit par marcher dans la neige pour arriver à la lagune.

Argentine El Chalten Fitz-Roy Laguna de los Tres
Argentine El Chalten Fitz-Roy Laguna de los Tres

Loma del Pliegue Tumbado

Nouvelle rando : les jours se suivent et se ressemblent, dure la vie de routard hein ?! Mais cette fois, on se réveille avec un grand soleil ! Trek vers Loma del Pliegue Tumbado (nom très facile à retenir…). Encore 20 km de marche !

Argentine El Chalten Loma del Pliegue Tumbado

On arrive au final à un mirador où l’on peut voir tout le coin : la vallée, le Fitz-Roy et les autres montagnes, la laguna Torre, et le lago Viedma. Ça vaut le déplacement !

Cinq minutes après être arrivé, un fort vent se lève… Et les vents de Patagonie vous gèlent les os ! Jamais ressenti un tel froid à cause du vent (et pourtant je suis breton !). On ne reste pas très longtemps au sommet du coup, alors qu’on vient de se taper 1 000 mètres de dénivelé positif et qu’on aurait bien mérité une bonne pause !

Argentine El Chalten Loma del Pliegue Tumbado
Argentine El Chalten Fitz-Roy

Retour à El Chaltén en fin d’après-midi, où l’on prend un bus pour retourner à El Calafate pour passer la nuit et prendre le premier bus le lendemain pour Puerto Natales au Chili !

J’ai vraiment adoré les jours passés ici. Un endroit superbe… Mais fatigant ! 65 km de marche en trois jours… Un bon entraînement avant d’aller faire le mythique trek du W au parc Torres del Paine !

Argentine El Chalten Fitz-Roy

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :