Paksé est une ville de 75 000 habitants avec quelques bâtiments coloniaux. Mais rien de comparable avec Luang Prabang par exemple. On fait vite le tour, et comme à Thakhek, on vient ici pour les environs, notamment le Plateau des Bolovens.

Depuis Thakhek, avec Marion et Seb, on prend un bus de nuit en direction de Paksé, à 6-7h de routes. On a choisi de prendre un bus local, deux fois moins cher que le VIP. Pour le coup, c’était vraiment local… Un bus surchargé, autant à l’intérieur que sur le toit !

Laos bus nuit Thakhek

Avec les arrêts fréquents, la musique non stop, et des sièges pas très confortables, il est évident que la nuit n’a pas été géniale ! On arrive fatigué au petit matin à Paksé. Après quelques recherches, on se trouve une guesthouse pas chère et très bien, avec vue sur la rivière (Kaesme Guesthouse).

On n’a pas été productif du tout durant cette première journée. Glande, bouffe, sieste, bouffe, glande… Un vrai métier !

Pas de nouvelle boucle

Le Plateau des Bolovens peut se visiter en boucle en scooter. Mais on ne l’a pas fait pour diverses raisons :

  • tous les voyageurs qu’on a croisé nous ont confirmé que la boucle de Thakhek est beaucoup plus belle,
  • les Bolovens sont plus touristiques,
  • la route est faite de lignes droites (pas de virages pour s’amuser un peu !),
  • pas de grandes vallées ou falaises comme paysages.

Ça nous a fortement démotivé et on a choisi de simplifier nos plans.

Quelques cascades

On a loué pour une seule journée des scooters pour aller voir des cascades sur le Plateau des Bolovens. Ça nous a suffit !

On est parti en direction de Paksong. La route est en construction… On a bouffé de la poussière pendant 80 km (A/R) ! A la fin de la journée, on en avait plein la bouche, les narines, les oreilles… Pas très agréable !

Plusieurs cascades peuvent se visiter en route. A chaque fois, il faut payer l’entrée et le parking pour le scooter. Ce n’est jamais très cher mais un peu abusé de payer à chaque fois pour une petite cascade…

On fait un premier arrêt à la cascade Tat Fan, dont on nous a dit que c’était l’une des plus impressionnantes du pays. On peut l’observer depuis 2 miradors en face. Elle est en effet très haute (120 mètres). Ça doit être encore plus impressionnant à la fin de la saison des pluies lorsque le débit est à son maximum.

Laos Plateau des Bolovens cascade Tat Fan

On va ensuite à une cascade pas très loin de celle-ci, la Tat Champee. Ce n’est pas la plus belle du secteur, mais l’entrée n’est pas chère et on peut s’y baigner. L’eau est assez froide mais ça passe pour le breton que je suis !

Laos Plateau des Bolovens cascade Tat Champee

On peut également marcher et aller derrière la cascade, ce qui est assez fun.

Laos Plateau des Bolovens cascade Tat Champee

Tout ça sous l’œil aiguisé d’un « surveillant », allongé dans son hamac à longueur de journée et fumant des clopes. La vie normale d’un laotien !

Laos Plateau des Bolovens cascade Tat Champee

L’endroit est plutôt calme et nous plaît. On y passe l’après-midi entière du coup, à discuter et jouer aux cartes.

On retourne à Paksé en fin d’après-midi.

Un peu de repos désormais !

Je ne regrette pas de ne pas avoir fait la boucle entière en scooter. Voir 2 ou 3 cascades me suffit, pas besoin d’en voir 10 en 2 jours… Il y a également plusieurs plantations de café dans le coin. J’en avais déjà visité des très bien en Colombie, à Salento, et je ne suis pas un fan du tout de café. Ça doit sûrement être intéressant à visiter, mais j’ai passé mon chemin !

C’est tout pour Paksé et les Bolovens. Bus le 12 au matin en direction des 4 000 îles, toujours en compagnie du couple de français !

Catégories : Laos

2 commentaires

Boucle de Thakhek - Du 05/02 au 09/02/2018 - Y a qu'à rêver · 16 décembre 2018 à 15 h 51 min

[…] Je poursuis ma route avec Marion et Seb, en direction de Paksé. […]

4 000 îles : tranquillement le matin, doucement l'après-midi - Y a qu'à rêver · 30 décembre 2018 à 11 h 59 min

[…] le « notre » car ça a été notre QG. C’est la même famille qu’un resto indien à Paksé. La cuisine est bon marché, on ressort bien rempli, et ils sont […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :