Sans doute les plus beaux paysages de Bolivie, et même d’Amérique du Sud, sont dans cette région. Pour les visiter, on a décidé de partir de Tupiza, et non d’Uyuni comme le font la plupart des voyageurs. C’est un bon plan que je recommande fortement car le Sud Lipez est tout aussi splendide que le Salar d’Uyuni !

Le Far-West bolivien

On est resté un petit peu à Tupiza, surtout en attendant que j’aille mieux niveau estomac. La ville même est sans intérêt, mais elle est située dans des paysages extraordinaires. Partout autour, des montagnes aux couleurs ocres et rouges, des canyons… Un vrai Far-West à 3 000 mètres d’altitude !

Bolivie Tupiza
Bolivie Tupiza

L’excursion peut commencer !

Le 17 août, départ à 8 heures pour une excursion de 4 jours de Tupiza à Uyuni, en 4×4. L’agence avec laquelle nous sommes partis est Torre Tours, conseillée par d’autres voyageurs et que je recommande à mon tour car ça a été vraiment super.

Dans le 4×4, nous étions 6 : nous 3, un couple de français (Hélène et Vincent, qui ont été d’une agréable compagnie durant ces 4 jours), et notre guide Felipe (qui trouve rigolo de se faire prendre en photo en faisant semblant de dormir au volant du 4×4 !).

Bolivie Salar de Uyuni 4x4

Felipe a été un super guide : très arrangeant (il s’adaptait à ce qu’on voulait faire, nous amenait à des endroits non prévus parfois…), sympa, très drôle et doté d’un rire TRÈS communicatif !

Une tempête de beaux paysages

Le premier jour est le plus fatiguant de tous : 11 heures de trajet pour 350 km. Le matin, il y avait énormément de vent, à tel point qu’on s’est même retrouvé dans une tempête de sable.

Mais les paysages traversés sont déjà splendides.

Bolivie Sud Lipez

On passe par un village déserté par les habitants en raison de la rudesse du climat. C’est le Machu Picchu de la Bolivie d’après Felipe !

Bolivie Sud Lipez village désert

Durant toute la journée, on aura vu de belles montagnes et des lagunes.

Bolivie Sud Lipez lagune

On arrive au refuge de nuit, bien fatigué. Il est plutôt bien. Je m’attendais à plus rudimentaire, comme les refuges de montagnes dans lesquels j’ai dormi auparavant. Malgré le froid à l’extérieur la nuit (-15 degrés), j’ai bien dormi durant les 3 nuits.

Trop de beauté : fracture de la rétine

Le lendemain, c’est sans aucun doute la plus belle journée dans le Sud Lipez. En plus, il fait super beau ! On se lève tôt, à 6 heures, pour profiter de la journée au maximum.

Bolivie Sud Lipez

Après quelques minutes de 4×4, on s’arrête voir des lamas.

Bolivie Sud Lipez lama

On en aura vu des centaines durant ces 4 jours, ainsi que des vigognes, des autruches, et des lapins.

On passe ensuite par le désert Salvador Dali, nommé ainsi en raison de toutes les couleurs différentes, digne d’un tableau du peintre.

Même la NASA fait du tourisme !

On continue ensuite vers la Laguna Verde, à 4 500 mètres d’altitude. C’est la pointe de la Bolivie : après le volcan Licancabur en arrière plan, c’est le Chili. Lorsqu’on est arrivé, la Laguna Verde n’était pas vraiment verte, mais plutôt gelée par le froid… Felipe nous a dit d’attendre. Comme par magie, le soleil a fait son effet et la lagune est devenue verte à une vitesse impressionnante. Spectacle incroyable !

Sa couleur est tellement unique que le NASA l’a immortalisée depuis la navette spatiale !

On va ensuite manger le midi auprès du salar de Chalviri. Il y a des eaux thermales à 30-35 degrés. Le bonheur de se baigner à cette altitude, avec une vue sur ces paysages uniques…

Bolivie Sud Lipez salar de Chalviri eaux thermales

Après, on poursuit aux Geysers Sol de Mañana. De l’eau à 90 degrés sort de la terre, accompagnée d’une fumée qui ne sent pas bon du tout !

Ça ne peut pas être vrai tout ça !

Pour finir en beauté cette journée, déjà inoubliable, la Laguna Colorada. Une lagune entourée de volcans et de montagnes, à la couleur rouge, où barbotent de nombreux flamants. Devant un tel spectacle, il est difficile de croire que tout ça est naturel, et pourtant si. Magnifique…

Le refuge est plus rudimentaire la 2ème nuit, mais ça nous va très bien. D’autant que Marcela, notre cuisinière, nous a cuisiné de bons repas à chaque fois.

Le Lipez sous la neige

Le lendemain, situation un peu inattendue au réveil : il neige ! Et pas qu’un peu ! On aura décidément vu plusieurs climats différents.

Bolivie Sud Lipez neige

Par éclaircies, le paysage est encore plus irréel avec la neige.

Bolivie Sud Lipez neige

Le matin, passage par le désert de Siloli où il y a des rochers aux formes particulières, comme El arbol de piedra (l’arbre de pierre).

Bolivie Sud Lipez El arbol de piedra

Le midi, ça se découvre enfin ! Ça tombe bien car on arrive à des volcans et à des lagunes avec des flamants roses. On retrouve tous le moral et on pique-nique juste auprès d’une de ses lagunes.

On passe par un petit village à la fin, où on s’achète de la bière au quinoa (plutôt bonne !), et où il y a des cactus assez imposants qui piquent bien !

Bolivie Sud Lipez cactus

Mettre un peu de sel dans sa vie

Le soir, on dort dans un hôtel de…sel ! Tout est fait avec ce composé : les briques, les tables, les lustres… Même le sol est recouvert de gros sel. C’est le grand luxe !

Bolivie Salar de Uyuni hôtel de sel

En plus, bon repas de lasagnes avec du vin, que l’on partage avec les guides et la cuisinière.

Le lendemain, dernier jour et le grand jour !

Car aujourd’hui, direction le mythique Salar d’Uyuni. On part avant le lever du soleil, à 6 heures, pour le voir sur le salar.

Bolivie Salar de Uyuni lever de soleil

L’immensité blanche

Ça a été un moment inoubliable… Je l’ai partagé rien qu’avec ma sœur et Thomas, à marcher sur le salar et voir nos ombres s’agrandir et se rétrécir en fonction de l’altitude du soleil.

Bolivie Salar de Uyuni lever de soleil

A 3 650 mètres d’altitude, le salar d’Uyuni est une des merveilles d’Amérique du Sud. C’est le plus grand désert de sel du monde, avec 12 500 km². C’est l’immensité blanche, infinie… Au point qu’elle laisse apercevoir la courbe de notre planète !

Bolivie Salar de Uyuni lever de soleil

Une fois le soleil bien levé, on va à l’Isla Inca Huasi. C’est une île volcanique perdue au milieu du salar. Elle est assez étrange car recouverte de cactus immenses pouvant atteindre 10 mètres.

Bolivie Salar de Uyuni Isla Inca Huasi
Bolivie Salar de Uyuni Isla Inca Huasi

On y prend notre petit-déjeuner, et on s’amuse à faire des photos avec les drapeaux plantés là.

Bolivie Salar de Uyuni photos perspectives
Bolivie Salar de Uyuni Isla Inca Huasi

En perspective

Ensuite, on va à un endroit pour faire des photos marrantes, où on fait jouer les perspectives. Résultats réussis !

Avant de quitter le salar, on va au premier hôtel de sel construit il y a 100 ans mais fermé aujourd’hui car il n’avait pas été conçu de façon respectueuse de l’environnement (pas de système d’évacuation des eaux…). Il y a plein de drapeaux à l’entrée, dont mon cher drapeau breton : le Gwenn Ha Du !

Bolivie Salar de Uyuni drapeau bretagne

On quitte le salar, super content d’avoir vu cet endroit unique et tellement beau sous un grand soleil !

Bolivie Salar de Uyuni groupe

Nous visitons ensuite la coopérative artisanale de Colchani, où est confectionné le sel pour l’exportation.

On arrive à Uyuni en début d’après-midi. C’est une ville vraiment pourrie d’après tous les gens que j’ai rencontrés, et ça se confirme : c’est très moche ! On réserve donc directement notre billet de bus pour le soir même, en direction de La Paz.

Cette excursion de 4 jours a été grandiose… Tellement beau qu’il n’y a pas de mot pour décrire. Je suis super heureux en plus d’avoir pu partager ces moments avec ma sœur et Thomas.

Bolivie Salar de Uyuni
Catégories : Bolivie

6 commentaires

jal4321 · 23 août 2015 à 21h00

Salut Guillaume, Marion et Thomas

Super photos. ça valait le coup de se lever à 6 heures du mat’

Désert Dasht-e Kavir et Abyaneh : une excursion superbe - Y a qu'à rêver · 10 décembre 2018 à 14h11

[…] vue imprenable sur le lac salé Namak. Ce type de paysage me rappelle de très beaux souvenirs : le salar de Uyuni en Bolivie ! On remonte dans le 4×4 pour partir rouler sur cette immensité […]

Potosi, le destin d'une ville pas comme les autres - Y a qu'à rêver · 23 décembre 2018 à 15h03

[…] Tupiza désormais, le sud de la Bolivie […]

Bolivie : le coeur et les plus beaux paysages d'Amérique - Y a qu'à rêver · 23 décembre 2018 à 17h13

[…] paysages de Bolivie sont parmi les plus beaux que j’ai vu dans ma vie. Notamment le Sud Lipez et le Salar d’Uyuni, où on se croirait sur une autre planète. Mais il n’y a […]

Désert de Varzaneh : authenticité et splendeurs- Y a qu'à rêver · 29 décembre 2018 à 17h39

[…] L’horizon blanc à l’infini est impressionnant et c’est l’occasion de faire des photos faisant jouer les perspectives, comme à Uyuni. […]

La Pamir Highway, route mythique du Tadjikistan - Y a qu'à rêver · 13 juillet 2023 à 15h10

[…] route oscille autour des 4 000 mètres d’altitude. Les paysages me rappellent beaucoup le Sud Lipez en Bolivie, qui se trouve à la même […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.