J’arrive désormais dans le sud de la Patagonie après mon record d’heures de bus : 20h30 depuis Puerto Madryn jusqu’à El Calafate. Le paysage n’était pas des plus intéressants en plus : la pampa de Patagonie battue par les vents à perte de vue… Bien content d’arriver !

Si quasiment tous les voyageurs d’Argentine viennent ici, c’est pour une seule et même raison : le glacier Perito Moreno.

Ne pas être trop regardant sur le portefeuille

Comme à Puerto Madryn, tout est cher… L’accès à une petite lagune avec quelques oiseaux : 100 pesos (du coup, je n’y suis pas allé).

Mais ce n’est rien en comparaison au glacier Perito Moreno. Entre le bus pour y aller et l’entrée au parc national, ça coûte une fortune (tout est relatif, mais pour un routard au petit budget comme moi, c’est une fortune !). En plus, avec l’inflation qu’il y a en Argentine, les prix doublent chaque année.

Mais ça valait la peine de payer pour voir le glacier. On n’a pas eu beau temps, même pas beau du tout (de la neige carrément !). On a eu bien froid mais c’était impressionnant.

Argentine Glacier Perito Moreno

Une immense région glacière

Tout comme El Calafate, le glacier Perito Moreno est situé sur le lago Argentino (3ème plus grand lac d’Amérique du Sud, plus grand d’Argentine). Plusieurs glaciers sont présents dans le parc et sont tous la terminaison du gigantesque Hielos Continentales, une sorte de méga-glacier à cheval entre l’Argentine et le Chili (d’ailleurs ils ont du mal à bien définir la frontière ici !).

Le mastodonte Perito Moreno

Le Perito Moreno est le plus impressionnant d’entre eux : 14 km de long sur 4 de large ; une hauteur de 50 à 60 mètres au-dessus du lac. Il est classé au Patrimoine mondial de l’humanité et est l’un des glaciers les plus vivants au monde. Il gagne 2 mètres par jour !

On l’entend bouger ce gros glaçon ! Il grince, craque, gronde… Des blocs de glace énormes s’en détachent et tombent dans le lac dans un bruit de tonnerre. Vraiment hallucinant d’assister à ce spectacle.

Argentine Glacier Perito Moreno

Du coup, plusieurs icebergs flottent dans les eaux du lac près du glacier. Tous ont une belle couleur bleue, car le bleu est la seule couleur que la glace n’absorbe pas et reflète.

Argentine Glacier Perito Moreno

On se sent vraiment petit face à ce monstre.

Argentine Glacier Perito Moreno

Autrement, pas grand chose à faire à El Calafate. Juste une petite anecdote : j’ai revu un couple d’amis que j’avais déjà vu à Cuzco (Pérou), à Samaipata (Bolivie), et à San Pedro (Chili) ; alors que l’on n’a pas nos adresses mails ou autre. Juste le hasard du voyage ! On s’est donc donné rendez-vous en Uruguay ou au Brésil, au détour d’une rue !

Direction El Chaten, à 3 heures de bus !

Catégories : Argentine

3 commentaires

El Chaltén : un paradis pour les amoureux de la montagne - Y a qu'à rêver · 21 décembre 2018 à 15 h 53 min

[…] à El Chaltén en fin d’après-midi, où l’on prend un bus pour retourner à El Calafate pour passer la nuit et prendre le premier bus le lendemain pour Puerto Natales au Chili […]

Le trek du W à Torres del Paine - Du 22/11 au 28/11/2015 - Y a qu'à rêver · 22 décembre 2018 à 13 h 10 min

[…] glacier est moins impressionnant que le Perito Moreno en Argentine mais c’est déjà pas mal avec ses 20-30 mètres de haut […]

La Péninsule Valdès, une biodiversité inégalée - Y a qu'à rêver · 29 décembre 2018 à 16 h 41 min

[…] l’Argentine et retourne vers les montagnes. Départ le dimanche dans l’après-midi vers El Calafate, avec un « petit trajet » en bus de 24 heures ! Je poursuis ma route avec les deux françaises […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :