Retour en Thaïlande après un très bon séjour au Myanmar… Je ne vous cache pas que je n’avais pas trop envie de revenir mais bon, je ne vais pas me plaindre non plus !

Direction le nord du pays cette fois, après avoir déjà visité le sud auparavant.

Étape n°1 : avion de Yangon à Bangkok le 13

Avion retardé de 1 heure car c’était le « jour des enfants » en Thaïlande, et l’espace aérien de la capitale était fermé pendant 1 heure… J’ai eu du mal à croire cette excuse de la compagnie aérienne, mais après vérification, c’est bien vrai !

J’ai l’impression de connaître le centre de Bangkok et n’ai pas de difficulté à rejoindre une auberge, la même que d’habitude, en utilisant les transports publics et en marchant un peu. Je repasse une nuit dans cette ville.

Étape n°2 : bus de nuit le 14 au soir en direction de Chiang Mai

On arrive au petit matin, vers 6h. Sauf qu’on ne se fait pas déposer à la gare routière, mais sur un petit parking en périphérie de la ville. Ça arrive souvent apparemment. Comme par hasard, 2 taxis pick-up attendent ici aussi. Le chauffeur de bus va toucher sa petite commission pour leur avoir donné beaucoup de clients.

On s’entasse donc à l’arrière du pick-up, pas d’autres choix. Sans doute le chauffeur le plus con que j’ai jamais vu ! Il parlait toujours en hurlant. On avait déterminé 3 arrêts différents qui convenaient à tout le monde en fonction d’où on logeait. Pour avertir qu’on était arrivé, le chauffeur engueulait les gens concernés en criant de se dépêcher. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est qu’un espagnol à bout de nerf ne supporte pas et commence à l’insulter. Au point qu’on a dû les séparer (même si au fond de moi, j’aurais adoré que ce chauffeur se prenne une bonne droite…) !.

Toujours est-il que je suis bien content d’arriver à ma guesthouse.

Que faire à Chiang Mai ?

Chiang Mai est la troisième ville du pays, avec 250 000 habitants. Ça reste donc une ville à taille humaine. C’est l’étape incontournable pour ceux qui vont vers le nord de la Thaïlande.

Pour ma part, je n’ai pas fait grand chose. Plusieurs activités sont proposées ici :

  • des treks : chers, et les sentiers doivent être assez blindés vu le nombre de touristes
  • visiter des camps d’éléphants : la plupart n’ont vraiment pas une bonne réputation et ça ressemble plus à des cirques…

Overdose de temples

Je suis donc resté en ville. Chiang Mai compte plus de 300 temples bouddhistes. Le problème ? Comme tous les voyageurs revenant du Myanmar, je fais un peu une overdose de temples ! Je n’ai visité que les 3 plus beaux (d’après les guides de voyages).

Thaïlande Chiang Mai temple

C’est une ville très moderne, et à côté de chaque temple, on trouve une pléthore d’hôtels, de restaurants, de salons de massage… Bref, pas très charmant tout ça !

Un temple dans la pollution

Le 2ème jour ici, je suis allé à Doi Suthep, une temple au sommet d’une colline dominant la ville et la plaine. J’y suis allé en songthaew : ce sont des pick-up qui sillonnent la ville et font office de transport public. Ces taxis collectifs n’ont pas d’itinéraire fixe ; il n’y a qu’à dire où on veut aller.

Le temple est vraiment beau. Inévitablement, il y a beaucoup de monde à le visiter (être seul quelque part en Thaïlande relève de l’exploit je pense).

Thaïlande Chiang Mai Doi Suthep

La vue pourrait être jolie aussi, mais Chiang Mai est une ville très polluée. La visibilité n’est pas très bonne. Dommage !

Thaïlande Chiang Mai Doi Suthep

Pour le retour, j’opte pour le stop. Vu le monde qu’il y a, je n’ai pas attendu longtemps. 10 minutes après avoir levé le pouce, un couple de thaïlandais s’arrête et accepte de me ramener en centre-ville. Parfait !

Le paradis de la bouffe

Pas grand chose d’autre à signaler pour Chiang Mai... Ah si, j’ai mangé comme un gros ! Je préfère largement le Myanmar à la Thaïlande pour voyager, mais niveau bouffe, y a pas photo : les thaïs sont des pros ! Cette ville est top en plus avec tous les marchés de nuit et les stands de rue où la nourriture est délicieuse et coûte 3 fois rien. Ça n’incite pas à la visite, car après chaque repas, la sieste était inévitable !

Thaïlande Chiang Mai night market

Je reprends mon sac le 17 au matin et continue ma route un peu plus au nord, à Pai.

Catégories : Thaïlande

3 commentaires

Visiter Hanoï : tous mes conseils pour apprécier la capitale - Y a qu'à rêver · 14 décembre 2018 à 18 h 36 min

[…] une ville très vivante avec beaucoup de monde dans les rues en journée. Comme en Thaïlande, la street food se trouve à chaque coin de rue, pour mon plus grand bonheur. On s’assoit sur […]

S'amuser avec la colonie de routards de Paï - Y a qu'à rêver · 16 décembre 2018 à 20 h 09 min

[…] route 1095 de Chiang Mai à Pai est très connue en Thaïlande. Elle traverse de magnifiques paysages avec des vallées, des […]

Yangon : le guide complet de la principale ville de Birmanie - Y a qu'à rêver · 29 décembre 2018 à 14 h 33 min

[…] c’est fini, après plus de 3 semaines… Je pars le samedi 13 janvier en avion vers Bangkok de nouveau […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :