Mostar est sans aucun doute la ville la plus visitée de Bosnie-Herzégovine. Elle a pas mal d’atouts avec son climat agréable, son vieux centre historique et des environs superbes avec Blagaj, les chutes d’eau de Kravica, et le village de Pocitelj.

Si vous avez lu le précédent article, vous savez en plus que la route pour y venir depuis Sarajevo est splendide. A ne pas manquer !

Prenons les choses dans l’ordre desquelles j’ai visité Mostar et ses environs !

Le Monastère de Blagaj

Le village de Blagaj n’est qu’à 15 kilomètres de Mostar. J’y suis allé dès ma première matinée ici. Il fait toujours un peu frais, mais avec le soleil, c’est agréable.

Depuis la période ottomane, Blagaj est un centre du soufisme, un branche très spirituelle de l’islam. Les personnes qui suivent la voie du soufisme sont appelées Derviche (lire le très bon livre Voyage d’un faux derviche en Asie Centrale). Ces derviches abandonnent toutes leurs possessions et richesses pour vivre dans la pauvreté. Un peu comme les sâdhus, que j’avais vu au Népal.

Les derviches ont fondé à Blagaj un monastère qui est devenu le lieux de culte soufi le plus connu des Balkans. Ce monastère se trouve au pied de hautes falaises, juste à côté de la source de la rivière Buna.

La Forteresse de Blagaj

De ce monastère, on aperçoit tout en haut des falaises une forteresse. Il n’en fallait pas plus pour attiser ma curiosité. J’y vais avec la moto, et je finis par 30 minutes de marche. La forteresse est bien conservée, avec les remparts et les tours. Endroit absolument désert lorsque j’y suis allé !

La vieille ville de Mostar

Mostar est la seconde plus grande ville de Bosnie-Herzégovine avec environ 100 000 habitants. Elle a bien souffert pendant la guerre de Bosnie, avec de nombreuses destructions encore visibles.

Mostar Guerre

La ville s’est notamment développée durant la période ottomane, devenant un centre économique et politique important. Le vieux centre-ville illustre bien cette période ottomane avec une architecture bien reconnaissable.

Rançon du succès, en été, la ville attire de très nombreux touristes et donc le centre-ville est rempli de magasins de souvenirs, de restaurants etc… Hors saison, ça allait mais les magasins font perdre un peu le charme de cette vieille ville. Il faut essayer de s’écarter de la rue la plus visitée pour trouver des coins plus authentiques (mais ce n’est pas très grand !).

L’emblème de la ville est son pont. Une arche construite par les ottomans, détruite par les croates durant la guerre de Bosnie, et reconstruite ensuite en récupérant les pierres au fond de la rivière !

Bref, Mostar est une très jolie ville pour se balader. Mais une demi-journée suffit, car encore une fois, la partie historique est vraiment petite. Les autres parties de la ville n’ont rien de spéciales (j’y suis allé un peu me promener pour vérifier !).

Mostar panorama
Les chutes de Kravica

Les endroits précédents, c’était ma première journée de visite. Le lendemain, nouvelle journée dédiée aux environs plus lointains de Mostar !

Pour commencer, je me rends aux chutes de Kravica, à une quarantaine de kilomètres. Magnifique route avec vue sur les montagnes.

Par contre, je découvre que l’endroit est loin d’être gratuit : 10 euros l’entrée. Pour voir des chutes d’eau, ça fait mal au…mais je n’ai pas fait toute la route pour rien alors je paye. Le mec à l’entrée me dit que je peux aller jusqu’au pied des chutes d’eau avec ma moto. La Loca a ses passe-droits.

Je fais mon fainéant du coup. La descente donne de belles vues sur les chutes de Kravica déjà.

Chutes de Kravica

L’endroit est bondé l’été puisqu’on peut s’y baigner. J’avais lu sur internet qu’il fallait venir dès 9h pour être au calme. Bof, moi il est 11h et on est 5 ! J’ai l’impression de me répéter à tous mes articles sur la Bosnie-Herzégovine, mais ce mois de mars ensoleillé est génial pour visiter le pays.

On dit que ce sont les plus belles chutes du pays. Je crois que ma petite préférence reste celle du parc national de l’Una… Mais c’est joli quand même ! L’eau est trop fraîche pour s’y baigner alors je reste qu’une petite heure et je file.

Chutes de Kravica
Počitelj

A une vingtaine de kilomètres se trouve le village de Počitelj. Autant les chutes d’eau, je n’avais pas été conquis plus que ça (par rapport à la réputation qu’elles ont !), autant ce petit village m’a beaucoup plu ! J’ai adoré m’y balader.

Les petites maisons en pierre, la végétation qui commence à se réveiller de l’hiver, les petites ruelles… Charmant ! Le village est d’ailleurs souvent classé comme le plus beau du pays.

A force de marcher j’arrive tout en haut du village, sur les remparts. Plusieurs points de vue jolis évidemment sur l’ensemble du village avec les maisons, les tours, la mosquée…

Pocitelj panorama

Et en plus, des montagnes enneigées en arrière-plan. Que demander de mieux ?!

Pocitelj panorama
La fortica de Mostar

En revenant sur Mostar, je me rends à un endroit conseillé par la proprio de mon auberge. La route zigzague pour atteindre un belvédère tout en haut. De là, une vue panoramique sur toute la ville.

Mostar forteresse panorama

Un peu plus loin, un chemin de terre et cailloux va jusqu’à des antennes. Ça ne fait pas peur à la Loca, alors on y va. Le paysage y est encore plus beau avec les montagnes enneigées.

Mostar forteresse panorama

Je redescends tranquillement à mon auberge ensuite. Mes visites de Mostar et de ses environs sont terminées !

J’ai bien aimé ce petit séjour ici. La ville est jolie, et surtout les environs permettent de belles balades (et là j’apprécie vraiment avoir mon propre véhicule pour aller où je veux !). Par contre, j’ai trouvé les gens de Mostar moins sympas qu’ailleurs en Bosnie-Herzégovine (un peu plus rudes). Et puis bon, comme toujours depuis Bihac, les détritus le long des routes sont partout. L’écologie n’est pas encore un sujet important ici…

Bref, je continue mon chemin !


3 commentaires

Découvrir la ville peu visitée de Trebinje - Y a qu'à rêver · 1 avril 2023 à 16h02

[…] Mostar, ce n’est que 2 heures de route. Maps.me m’a fait prendre un raccourci, mais finalement […]

Un beau voyage en Bosnie-Herzégovine - Y a qu'à rêver · 2 avril 2023 à 15h43

[…] il y a un potentiel touristique énorme ! Il y a des villes agréables à découvrir (Sarajevo, Mostar, Trebinje…), où on peut apprendre l’histoire complexe du pays (la guerre de Bosnie, […]

Visiter Budva et Sveti Stefan au Monténégro - Y a qu'à rêver · 7 avril 2023 à 18h40

[…] Heureusement, ils ont préservé la vieille-ville, Stari Grad, entourée de remparts (j’ai l’impression de ne voir que ça dans les villes des Balkans, après Kotor, Trebinje, Mostar…). […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.