Marguilan est une petite ville dans la vallée de Ferghana, tout à l’est de l’Ouzbékistan. C’est une région connue pour sa production de soie et son artisanat de manière générale.

J’y suis arrivé après un trajet épique depuis Khodjent, au Tadjikistan. Mais avec encore de l’énergie pour aller visiter dès l’après-midi !

La vallée de Ferghana

Mais avant de parler visite, développons un peu l’histoire de la région. Car ce blog se veut un lieu d’apprentissage, de culture etc… Non, en vrai, je n’ai pas visité grand-chose alors il faut que je meuble sinon l’article va faire trois lignes.

La vallée de Feghana est une grande zone répartie sur trois pays : l’Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Kirghizistan. Wikipedia m’informe même que c’est la zone la plus densément peuplée d’Asie Centrale avec 11 millions d’habitants au total. C’est un carrefour important pour le commerce, et les caravanes de marchands y passaient déjà à l’époque de la Route de la Soie. La Chine ne l’a pas oublié et investie désormais pour développer les infrastructures de cette région.

C’est une vallée fertile et l’économie ouzbèke est très dépendante de cette région. L’URSS à l’époque avait massivement investi pour développer l’agriculture, l’industrie lourde, l’extraction minière etc… Elle est restée une région prospère, à la différence qu’aujourd’hui y sont produites des voitures américaines Chevrolet !

Par contre, les petits vans qui servent de transports publics dans les villes sont tous des Daewoo (marque de Corée du Sud). Ce sont les vans les plus compacts jamais créés je pense ! Je les ai utilisé à Marguilan pour me déplacer, ils passent sans arrêt et ça coûte quelques centimes. Très pratique !

Marguilan
La Yodgorlik Silk Factory

La vallée de Ferghana est connue du tourisme surtout pour son artisanat. Chaque ville a un peu sa spécialité, mais la plus connue est la soie. A Marguilan, je suis donc allé visiter l’atelier Yodgorlik dès mon premier après-midi. Je n’étais pas si motivé que ça mais le lendemain était un dimanche, donc pas forcément ouvert (mais il n’y a rien de sûr, on ne sait jamais trop quand les lieux sont ouverts ou fermés dans ces pays !).

Marguilan Yodgorlik Silk Factory

Cet atelier propose des visites guidées pour 2,5 euros. J’ai le droit à une visite privée, car je suis le seul touriste assez con pour sortir en plein après-midi quand il fait 40°C.

Dès l’entrée, les réalisations des artisans sont exposées avec des vêtements, des tapis…

Marguilan Yodgorlik Silk Factory

Mon guide, un jeune de 19 ans, fait ça l’été pour pratiquer et améliorer son anglais en vue d’aller s’installer en Europe, sûrement la Pologne. Il est très sympa et on a passé plus de temps à parler de nos vies que de la soie finalement.

Magic Silk

J’ai apprécié la partie coloration de la soie notamment. L’un des mecs a fait une démonstration qui m’a laissé sur le c**. Il a pris un carré de soie, l’a mis en boule puis fait des nœuds a différents endroits. Jusque là, je me disais qu’il faisait n’importe quoi et que moi aussi j’étais capable de faire ça.

Puis il a plongé le tout dans un bain de coloration, l’a ressorti et déplié. A l’endroit où il avait fait les nœuds, la coloration jaune n’a pas pris et le blanc forme des motifs de fleurs. De la magie !

Marguilan Yodgorlik Silk Factory

Pour la coloration, ils utilisent soit des composants chimiques, soit des composants naturels (qui sont la plupart du temps issus des racines d’arbres).

Le guide me présente ensuite les ateliers de tissage, mais les machines soviétiques et allemandes qui sont toutes bien plus vieilles que moi sont à l’arrêt. En effet, le samedi n’est pas travaillé dans cet atelier (alors qu’on m’avait dit que si à mon auberge). Pas de bol !

Marguilan Yodgorlik Silk Factory

Il y a juste une femme et un jeune qui y travaillent. Ils font des heures sup’ ou bien ils sont punis ?

Marguilan Yodgorlik Silk Factory

On finit la visite par boire un thé avec le guide et à parler de tout et rien.

Marguilan, slow life

Le lendemain, rien… Mais alors absolument rien ! J’ai cuisiné, ça ne m’était plus arrivé depuis…depuis trop longtemps pour que je m’en rappelle. Je me suis reposé dans le jardin super agréable de mon auberge, la Guesthouse Evergreen. J’avais bien le droit à un peu de repos après ces deux derniers jours de transport et de visite !

Le Kirghizistan et ses montagnes m’appellent désormais !

Catégories : Ouzbékistan

1 commentaire

Le Pic Lénine en moto depuis Och - Y a qu'à rêver · 22 juillet 2023 à 6h09

[…] Kirghizistan, ce pays qui me fait rêver depuis plusieurs années..! J’y suis arrivé depuis la vallée de Ferghana, en Ouzbékistan. La frontière entre Andijan et Och est très empruntée et longue à passer. Il m’a ainsi […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.