« Voyager, c’est grandir. C’est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l’âme. »

Marc Tiercelin

Le Pérou était un pays important dans mon voyage. Il me faisait rêver et je voulais vraiment bien découvrir ce pays. Durant 2 mois et demi, j’y ai vagabondé et n’ai pas été déçu, au contraire !

Du désert aux montagnes, en passant par la mer

Ce pays possède une diversité de paysages hallucinante : les montagnes de la cordillère avec des sommets enneigés, l’altiplano, l’Amazonie, la forêt tropicale, des vallées et des canyons les plus profonds au monde, des déserts avec des dunes immenses, la côte du Pacifique… Tout ça dans un seul pays, grand comme 3 fois la France !

Une Histoire très riche

Mais le Pérou, ce n’est pas que des paysages. C’est aussi une Histoire riche et importante. De nombreuses civilisations s’y sont développées depuis 3 000 ans.

La plus connue est évidemment celle des Incas. Je me suis beaucoup intéressé à cette Histoire, en visitant des musées et de nombreux sites archéologiques (Machu Picchu, Pisac, Ollantaytambo…). Ce que l’on apprend est impressionnant : leurs connaissances étaient immenses (astronomie, santé, agriculture…) et leurs traditions très intéressantes.

Mais il y a de nombreuses autres civilisations qui ont construit des sites splendides : Kuelap, Chan Chan

La Pachamama

Je me suis beaucoup renseigné sur la croyance en la Pachamama, notre Terre-Mère. Je trouve cette croyance et tradition très saine et intelligente. Respecter notre Terre et croire en sa puissance, y rechercher son énergie et sa force… Lorsque l’on est au pied de montagnes, de volcans, de vallées immenses…on se rend compte à quel point on est petit et faible par rapport à cette Pachamama. Notre société a oublié cet aspect, et pense pouvoir maîtriser et contrôler la Terre, au lieu de la respecter et l’entretenir.

Bref, l’Histoire et les traditions de ce pays sont passionnantes.

Mes coups de cœur

J’ai eu des régions « coup de cœur » dans ce pays :

Mais d’une manière générale, tout le Pérou m’a plu. Certains routards rencontrés en Équateur m’avaient dit que les Péruviens n’étaient pas super sympas, mais c’est complètement faux. J’ai fait un nombre incalculable de belles rencontres et les Péruviens sont des gens très accueillants (hormis dans la région de Cuzco, où les gens nous prennent juste pour des porte-monnaie sur pattes).

Pas si parfait…

Le seul point négatif est le manque d’éducation. On se rend vite compte que la plupart des gens n’ont pas reçu une éducation suffisante pour avoir une bonne culture. Et surtout le manque d’éducation environnementale : ils vivent dans un pays magnifique mais jettent leurs déchets en pleine nature, partout. C’est dommage de voir ça mais le problème environnemental est un problème de pays riche. Les gens ici pensent avant tout à avoir de quoi vivre plutôt qu’au recyclage… Ça se comprend facilement.

Le gouvernement est responsable de cette éducation. Mais aujourd’hui, ce n’est pas tellement sa priorité.

Un pillage organisé

Le Pérou est un pays extrêmement riche. Ça peut surprendre, mais il possède des ressources naturelles immenses (minerais, pétrole…). Mais actuellement, c’est un véritable pillage. Le gouvernement a mis en place un système hallucinant : les grandes compagnies étrangères peuvent venir exploiter les ressources du Pérou sans payer d’impôts pendant 20 ans ! Et après ce délai, les impôts s’élèvent seulement à 2,5 %. Alors que les entreprises nationales paient 18,5 %. Le pays est bradé et même offert aux grandes multinationales étrangères !

Il serait temps que les Péruviens se révoltent contre ça, comme l’ont fait ces dernières années leurs voisins Boliviens (avec Morales), Équatoriens (avec Correa), Vénézuéliens (avec Chavez), et il y a 50 ans le peuple cubain.

Mais bref…

Une conclusion simple : j’ai adoré voyager dans ce pays pendant 2 mois et demi ! C’est un pays magnifique, avec des gens adorables…

Catégories : Pérou

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :